AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

Un petit doigt d'élixir, un grand pas vers l'éternité

 :: Incarnation :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Lun 18 Juin 2018 - 17:22
 




Allan Dryal




« Je bois pour vivre et je vis pour boire à toutes les coupes qui s'offrent à moi. »


Identité
Date de naissance : il y a environ un siècle.

Lieu de naissance : Vancouver.

Nationalité : canadienne.

Âge apparent : 30 a 60.

Âge réel : un siècle environ

Profession : Rebouteux.

Orientation sexuelle : hétéro.

Groupe : sorciers.

Signe(s) particulier(s) : Age apparent variable .

Avatar : Nicolas Cage.


Magie pratiquée

Vitaemancie : a l'instar d'autres magies plus connues comme la pyromancie ou la nécromancie, cette magie manipule la vie, du moins l'énergie qui anime celle ci. D'un point de vue basique, la vitaemancie est une magie dite de guérison, mais ceci n'est que la face visible de l'iceberg. En fouillant suffisamment, on découvre le plein potentiel de la manipulation de cette énergie vitale qui va bien au delà de la régénération, comme de transférer une partie de cette énergie d'un corps à un autre. Entre humains, ce transfert de "vie" peut affecter de diverses façons l'hôte réceptacle, obtenir des soins, augmenter la longévité ou même rajeunir une partie voir l'ensemble du corps.
A l'instar des vampires, je peux drainer la vie des humains pour rallonger la mienne ou modifier mon apparence par simple contact, mais même si je le fais rarement, drainer totalement la vie d'un humain ordinaire ne prend qu'une poignée de minutes, ce qui entraine la mort de ce dernier, vous vous en doutez. Achever un mourant ou une personne affaiblie est assez rapide, voir instantané, a l'instar d'un fond de bouteille de vieux rhum que l'on vide d'une gorgée sans ciller.
Là où cette magie ouvre de nouvelles perspectives toutes aussi fascinantes que dangereuses, c'est face à des êtres hors du commun. En effet, l'énergie des anges démons, sorciers ou autres changeformes possèdent une énergie vitale différente, plus variée, plus puissante pour la grande majorité, si bien qu'il m'est assez aisé de détecter ses individus surnaturels au milieu d'humains ordinaires.
Le fait de drainer cette énergie est un acte tres difficile, car le contrôle de ce flux souvent puissant est un exploit en soi, mais briser les barrières psychiques en même temps m'est trop fatiguant pour m'y risquer sans le consentement de la victime.
Idéalement j'en retire non pas un regain de longévité ou de rajeunissement, mais un fragment du pouvoir plus ou moins grand selon le bon vouloir du concerné. Par exemple drainer l'énergie d'un lycan affinera mes sens, mes sensations pour une durée de quelques heures et me donnera peut etre envie de pisser contre le premier arbre que je croiserais...
C'est l'inconvénient d'avoir en soi une énergie autre que la sienne, selon le donneur je mime un ou plusieurs traits bien marqués du ou des donneurs. D'où ma prudence lorsque j'ai l'occasion de m'abreuver sur un ange ou un démon, les effets secondaires pouvant être stupéfiants, une extase sans borne ou bien une torture mentale si forte comme si l'enfer s'était invité dans ma tête.


Qualités
• Captivant • Convainquant • Cultivé • Discipliné • Imaginatif • Vigilant


Défauts
• Pervers • Lunatique • Sadique • Hautain • Manipulateur


Caractère

Que dire pour décrire un temps soit peu mon caractère changeant, je suis passionné par ma magie, je ne me lasse guère d'approfondir mes recherches et mon expertise dans ce domaine particulier si peu commun à mes confrères. J'aime les avantages de ma magie et accepte stoïquement les inconvénients, bien que ces derniers m'affectent plus ou moins ponctuellement ou au contraire sur la durée. Mon premier contact avec un démon fut un chamboulement mentale et moral, la curiosité d'absorber un fragment généreusement offert fut trop fort, j'ai assimilé cette énergie impie comme une drogue dure, ma perversion assez limite s'embrasa pour atteindre des sommets pendant quelques années tout comme cette envie de manipuler autrui pour arriver à mes fins, l'effet majeur diminuant mais restant bien présent encore aujourd'hui, était ce un simple démon ou un prince des enfers, la question reste là sans réponse, mais dire qu'il m'arrive parfois de rêver de cette rencontre même un demi siècle après en dit long, à l'instar de mon face à face avec Azraël, qui m'imposa une prudence presque maladive, un cadeau selon "elle" sans raison première, si ce n'était de respecter un équilibre entre la vie et la mort.
Bilan de ces rencontres multiples et beuveries plus ou moins puissantes, l'unique trait de caractère qui ne semble pas altéré par les effets secondaires, c'est ma curiosité d'en savoir plus sur la magie, mais ma magie plus particulièrement. Mais je ne cache pas qu'en dehors de mes expériences, mes humeurs peuvent changer suite à une remarque déplacée, un geste irrespectueux ou voir un chaton ... mais je me soigne...




Derrière l'écran

Un surnom ? : pas pour l'instant.

Vous certifiez avoir plus de 18 ans : oui.

Comment avez-vous connu Divine ? : trouvé sur un topsite.

Un commentaire ? : pas pour le moment.

MADE BY .ANGELUS

Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Lun 18 Juin 2018 - 17:25
 




Votre histoire



Par où je commence, le début ? Bof, quoi de plus banale qu'une naissance dans une famille de sorciers isolés et avides de pouvoir, faisant tout pour accumuler les faveurs des êtres puissants pour s'imposer dans la hiérarchie de maitrise des arcanes. Ma mère m'a pondu sur un autel de sacrifice quelque part en amérique du nord, appelé de nos jours la banlieue éloignée de Vancouver. Les efforts de ma génitrice furent admirables mais pas assez, pourrait on dire pour lui sauver la vie, mon paternel brandissait une dague sacrificielle décorée d'os humains et ce n'était pas pour couper le cordon, du moins pas avant de trancher la gorge de ma mère qui se noya dans son propre sang, suspendu par les pieds tête en bas donc, ma vie ne tenait qu'à un signe, une ondulation de mon reflet sur la courte lame carmine alors que les sorciers qui nous encerclaient, entamèrent un chant, ou plus précisément une invocation. Quelle ferveur, quelle effervescence, un maelstrom de flux d'énergie, un courant d'air multicolore se forma, comme une tornade inversée, attirant en son centre cette faveur pour célébrer la naissance de ce petit être hurlant à plein poumons toujours suspendu au dessus du corps sans vie. Oui, assez ordinaire comme introduction pour une famille de nécromanciens, les mères ont toujours eu une espérance de vie très limitée, enfanter signifiait être sacrifié pour renouveler l'héritage arcanique, à moins d'enfanter une fille, là il y avait une petite rallonge de vie et c'est l'enfant qui était victime du rituel.
De bonnes bases pour débarquer dans la vie, dans une famille monoparentale sociopathe, enfin famille, un père sorcier chef de son ordre clandestin de nécromanciens, je vous fais grâce de leur nom et un fils unique, moi, vous l'avez deviné.
Elevé par les compagnes de l'ordre, les sources d'elixir sur pattes et par moment sacrifices désignées volontaires, plus ou moins lobotomisées par les assauts mentaux et physiques de l'ensemble des acolytes.
Bref une vie de rêve pour un jeune enfant, nourriture à foison, des nounous quasi sans cervelle pour me surveiller jusqu'à ce qu'on décide à commencer son initiation à la magie. J'avais quelques années, peut être six, huit ans ? Je ne saurais en être sur. Le seul fait historique fut la guerre des Boers qui commença environ en 1900, qui perturba grandement le début de mon éducation arcanique ainsi qu'une mauvaise manipulation d'un des acolyte mage qui tua instantanément un jeune sorcier d'une famille concurrente et lança une terrible vendetta contre nous. Et quand je dis nous, malheureusement je faisais parti du lot des sorciers pourchassés.
Résultat sans appel, les traqueurs tuèrent un à un l'ensemble des membres de l'ordre clandestin, mon père fut l'un des premiers à être trouvé lors d'une office nocturne. Bien loin de ce massacre, une poupée vivante écervelée veillant sur moi, je fus libéré de mes entraves familiales, prenant la fuite, la bimbo sur mes talons, la peur au ventre.
Mais ma jeunesse et ma fougue ne me permirent guère d'échapper à l'un des chasseurs et je fus poignardé dans le dos, m'étalant dans un cri qui alerta des gens. Je souffrais, la mort s'approchait bien trop rapidement, j'étais jeune, je n'avais pas envie de me laisser emporter si rapidement. En fait, ce n'était pas la silhouette d'une faucheuse que je voyais mais celle de ma dernière nounou encore "vivante". Sans un signe, elle retira le couteau de lancer logé dans mon dos, je m'agrippais à elle si fort sous cette douleur fulgurante, ressentant comme un soulagement alors que mon sang coulait fortement. Puis, me concentrant sur ma blessante béante, j'eus comme une vision, je la voyais se refermer un peu, un peu plus encore, de plus en plus vite et la douleur se dissiper tout aussi vite, à l'instar de la lueur de vie dans le regard vide de ma première victime qui s'écroula sur moi.
Fort de cette surprise étrange, malgré mon jeune age et des souvenirs des rituels divers et variés auxquels j'avais participé, enfin disons en tant que spectateur, je prenais conscience que j'avais un potentiel magique certain bien que mon inexpérience m'empêcha de reproduire ce genre de manifestations surnaturelles si je n'étais pas en situations critiques.
Les premières années passées à m'éloigner de ma ville natale, bien trop riches en hostilité à mon gout, je trouva avec quelques difficultés il est vrai, une région plus au nord, nommé le Yukon. Adolescent, j'ai travaillé principalement avec les pêcheurs des environs, c'était le moyen le plus sur de pouvoir me nourrir mais ressources limitées pour ne pas dire inexistantes me l'imposaient. Le hasard faisant bien les choses comme on dit, une rencontre me renvoya tous mes souvenirs mystiques en pleine face en croisant le regard d'une femme enceinte qui m'observait longuement, j'étais assis depuis un moment et je ne savais pas depuis combien de temps, elle était là à quelques pas de moi, un peu plus en hauteur et cette impression étrange de flashback soudain après plusieurs années à faire mon maximum pour ne plus repenser à mon enfance.
Le visage de cette femme d'une trentaine d'années devenait de plus en plus grave au fur et à mesure qu'elle lisait ma mémoire, du moins c'était ainsi que je le ressentais, j'avais presque l'impression qu'elle me transmettait mentalement sa frustration montante, cette nervosité, le tout mêlé d'une peur palpable qui me faisait transpirer sans que je m'en rendais compte. Puis tout s'arrêta d'un coup lorsqu'elle s'effondra sur l'herbe, un peu sonné il me fallut quelques secondes pour reprendre mes esprits, manquant de me casser la gueule par deux fois en voulant me relever, avant de rejoindre la femme inconsciente.
Au chevet de cette inconnue, une hésitation avant de la toucher alors qu'elle était prise de convulsions, je posa une main ferme sur sa poitrine l'autre sur son ventre rond et j'eus cette vision étrange, comme si les maux qui tourmentaient le corps de cette femme se dessinaient dans mon esprit, un mélange d'énergies de différentes couleurs allaient et venaient, souvent se heurtaient intensément. Ne sachant comment, je savais quelle était l'énergie qui animait sa vie ainsi qu'une autre à la fois plus fragile et plus concentrée, les autres sources, enfin l'autre source était des plus vive, très active, peut être même trop. Sans réfléchir je m'imaginais attraper cette dernière mentalement, de la même façon qu'on retire des rets qui nous entrave. Les convulsions se calmèrent et je sentis comme un soulagement mais ce ne fut pas l'unique sensation qui déferla dans ma tête, les yeux fermés, je luttais dans ce combat mental de ces émotions et sensations extérieures contre les miennes, ce fut rude et cela sembla durer des heures au lieu d'une poignée de secondes. Quand je retrouva un semblant de calme intérieur des villageois me tombèrent dessus, un coup de bâton m'assomma net sans me donner le temps de m'expliquer, d'autres coups suivirent et ils s'en donnèrent à cœur joie. Du jeune beau gosse, j'en étais bien loin, plus proche d'un combattant amateur qui affronte à mains nues un gorille de trois fois son poids.
A mon réveil, j'étais seul, au milieu de roches, aux pieds d'un ravin ou d'une falaise, je ne sais plus, seul la douleur violente de sentir mon corps désarticulé en partie qui tentait de remettre le puzzle dans le bon ordre, mes vêtements tachés de mon propre sang. Il était vrai jusque là que mes bleus et plaies guérissaient assez vite, mais je pensais que c'était du à ma jeunesse, mais j'avais tord. Avoir absorbé une bonne dose de la magie de cette sorcière enceinte activa une magie latente, instinctive et m'empêcha de pourrir seul au milieu de ces rochers.
Étrangement, je n'avais pas spécialement d'animosité envers ces villageois, mais les voir cramer au centre de leur hameau n'aurait été que justice et pourtant je n'en fis rien, quelque chose de profondément bon m'encourageait à poursuivre ma route sans rancune. C'était l'effet secondaire de l'essence de la sorcière qui agissait mais à l'époque il m'aurait été impossible de m'en rendre compte, bien trop d'informations nouvelles, de sensations, d'émotions, dans cette révélation ou plus exactement une confirmation que j'étais bien un sorcier. De là à dire à l'époque, que je pensais que c'était une bonne nouvelle ... non carrément pas, pour moi magie rimait forcément avec magie noire, nécromancie, sacrifices humains. Mais cette sorcière inconnue me fit revoir mon avis sur les manipulateurs des arcanes, heureusement que ce fut quelques années après que je faisais mes premières rencontres avec des êtres surnaturels après cette sorcière car le choc aurait été trop violent, qui aurait été suivi par une remise en questions qui m'aurait probablement encouragé à en finir.

A propos de rencontre hors norme, si l'activation de ma magie fut un tournant dans mon existant que dire de la rencontre avec cette créature tout simplement sublime que j'ai rencontré après quelques années à parcourir les amériques de nord au sud, bien que les indigènes mystiques du Mexique et du Pérou changèrent eux aussi ma vision du monde et m'offrir une part de leur savoir après avoir employé ma magie pour rétablir certains de leurs membres en mauvais état. Bref mes pas me guidèrent jusqu'au Brésil à Salvador de Bahia pour être plus précis et si on m'aurait dit que ce serait au beau milieu d'une ville sainte que j'allais rencontré l'être le plus apte à inspirer la débauche dans son entourage, qui plus est dans l'église de Sao Franscico si reconnaissable. Donc dans cette ville au nommé original de "saint sauveur de la baie de tout les saints", j'y ai rencontré un redoutable démon, elle se faisait appelée Marlena et à l'instant où elle posa un regard sur moi, j'avais senti une vague de chaleur envahir mon corps et bien plus présente dans mon pantalon. Du haut de ma trentaine d'années, rien d'étonnant d'avoir eu une érection, même si l'église n'était pas le lieu idéal et qu'en général je savais me contrôler mais là non, une excitation me parcourait et plus que je la regardais, plus je me sentais à l'étroit.
Quelques coups d’œil avaient suivi, pour m’empêcher de débander, mais je n'étais l'unique cible de la démone, son regard parcourait toute l'assistance et le Padré n'était pas insensible aux charmes de la succube, ni les femmes d'ailleurs, il commençait rapidement à avoir une ambiance étrange, pesante mais agréable, chaude et motivante. D'autres êtres s'avançaient également à la suite de la reine des vices, une aura similaire les entouraient moins puissante certes mais je pouvais la détecter sans mal, comme des requins dans un banc de sardines.
Le prêtre poursuivit son office et bien que le public semblait beaucoup moins attentif pour une grande majorité, je ne sais comment, impossible de m'en souvenir, tout le monde se retrouva à se frotter les uns aux autres, l'excitation était plus que palpable dans ce lieu soit disant sacré, qui ne tarda pas à tenir lieu de cul que de culte, si ce n'était celui de la reine. Une voix s'éleva alors, suave, sensuelle, chaude, excitante, bandante, une seule idée en tête lui obéir sans limite pour célébrer son nom dans le plaisir. Les hommes avaient baissé leur pantalon, les femmes relevé leurs jupons, certains avaient carrément arraché en partie leurs vêtements. J'avais trop d'énergies diverses et variées en pleine effervescence pour capter tout ce qu'il se passait, je tentais de me focaliser sur la maitresse de cérémonie qui trônait nue, le corps recouvert de quelques tatouages tribaux qui soulignaient sa merveilleuse plastique, les cuisses écartées, le padré niché entres celles ci qui devait réciter le onzième commandement, "tu profiteras des fruits qui te sont offerts". Une sensation me fit perdre l'étrange spectacle de perversion du curé, je baissais les yeux pour voir que mes mains avaient trouvé de quoi s'occuper avec d'un coté une poitrine chocolat offerte, la chef de la chorale de mémoire, de l'autre les fesses caramel rebondies d'une adepte et qu'une autre croyante avait pris en mains ma virilité, elle venait d'ailleurs de joindre sa bouche pulpeuse aux festivités avec grand appétit. L'église changée en bordel de la porte jusqu'à l'autel en passant par le confessionnal où d'ailleurs une bonne soeur, l'assistante du padré, était occupée à se faire confesser par deux hommes déchainés.
Les souvenirs de cette scène ont toujours été flou et le resteront, mais ce fut une partouze endiablée, l'odeur de transpiration et de sexe a du perdurer plusieurs jours.
Je ne sais comment les croyants étaient repartis, sur les genoux ça oui, mais à vrai dire tout le monde fut tellement affecté par l'aura de la diablesse de la luxure et de ses acolytes en chaleur, qu'il était bien possible que les présents ont du penser à une sorte de transe à la suite d'une hypnose ou d'un rêve qui paressait réel.
Il s'était passé un moment, quelques minutes, heures ? Aucune idée, tout ce qui me revient c'était la vision de la démone qui se dandinait en se rapprochant de moi, elle transpirait une énergie si forte, bien plus puissante qu'à son entrée j'en étais certain, mais ne semblait pas encore rassasiée, était-ce seulement possible qu'elle puisse l'être ?
Elle m'invita à faire parti de son entourage d'un simple signe de l'index, il faisait déja nuit quand nous avons quitté l'église, une nappe d'obscures ténèbres nous entouraient, les gens dans les rues pavées nous avaient croisé sans réagir à notre nudité, notre présence leur était masquée mais je n'avais pas compris à l'époque et surtout je m'étais laissé guider par les balancements des fesses de la succube. Comme une drogue, dès la vue de cette dernière, toutes mes questions liées à ma magie m'avaient quitté, occultées par les formes généreuses, les jours qui suivirent n'en furent pas moins riches en extases et dépravations diverses et variées que seuls les démons savent nous proposer d'une façon si habile qu'il nous semble impensable de refuser. Je finissais par apprendre son véritable nom alors qu'elle s'abreuvait de mon élixir qu'elle disait si singulier, raison qui m'avait fait rejoindre ses rangs, Asmodée, démon de la luxure, seigneur des incubes, reine des succubes.
Me défaire de son attraction fut quasiment impossible, mais la présence d'anges entraina l'éloignement en toute hâte de la démone et de sa cour, qui ne souhaitait pas se risquer à combattre, les graines de la luxure avaient été bien implanté dans cette région du brésil, il était temps d'aller pervertir une autre contrée.

Qui pourrait résister au charme ravageur d'Asmodée, homme ou femme, quelque soit son apparence, son aura était tout simplement plus que surnaturelle, qui ? L'ange de la Mort peut être bien. D'ailleurs il faudra que je vous raconte ma rencontre captivante, dans un tout autre domaine, avec Azraël, le gardien éternel de l'équilibre entre la vie et la mort.
Mais ceci sera dans le prochaine épisode, patience.

MADE BY .ANGELUS

Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
Fondateur
avatar

Fonction : Démon de la séduction
Âge : Né lors de la création du Paradis
Lieu de résidence : L'Enfer
Lun 18 Juin 2018 - 17:41
 
Attention, M'sieurs, Dames, les fiches sont en deux parties à poster l'une à la suite de l'autre ! Ensuite, on se fait des papouilles de bonjour ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Lun 18 Juin 2018 - 18:07
 
oups... désolé Grand maitre

du coup, j'ai édité ma réponse study

et je remets ici ma "papouille de bonjour" Rolling Eyes


merci bien jeune louve Wink
Revenir en haut Aller en bas
Magnus Fury
Sorcier
avatar
Âge : Au delà de 3000 ans... J'ai arrêté de compter
Profession : Architecte
Magie pratiquée : Elementaliste du feu et de la terre, runiste.
Lun 18 Juin 2018 - 18:13
 
Go pour les papouilles de bonjour et bon courage pour la suite. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Lun 18 Juin 2018 - 18:20
 
merci vénérable confrère Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nom céleste : Auriel
Fonction : Ange de l'avertissement
Nationalité : Anglais
Âge : 33 ans
Profession : Écrivain
Lieu de résidence : Waterville
Orientation sexuelle : Hétéro
Mentor de : Ayane
Lun 18 Juin 2018 - 18:27
 
Bienvenue, vitaemancien, bon courage pour ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
Luz Gonzales
Poupée de chair
avatar
Nationalité : Espagnole
Âge : 18 ans
Profession : Serveuse/Danseuse de Flamenco
Orientation sexuelle : Hétéro
Esclave de : Aiden Wolf
Lun 18 Juin 2018 - 18:35
 
Bijour ! Bienvenue à toi ! Bon courage pour le reste de ta fiche Wink

J'aime beaucoup beaucoup le choix de ton vava *w*




   
«  Il entre toujours un peu d'amour dans la haine d'une femme.  »

   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Harley Drake
Administratrice
avatar
Nationalité : Américaine
Âge : 20 ans
Profession : Chanteuse, musicienne professionnelle, connue
Orientation sexuelle : Un aristocrate hautain, dominant, et au charme dévastateur
Esclave de : St. John Wilde
Lun 18 Juin 2018 - 19:02
 
Je te souhaite la bienvenue ici Allan, bonne continuation sur ta fiche.
J'espère que tu te plairas ici ! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Luna Knut
Alpha de la Meute
avatar

Nationalité : Américaine
Âge : 27
Profession : Professeure des écoles
Lieu de résidence : Waterville
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Lun 18 Juin 2018 - 19:04
 
Oh je suis désolée j'avais pas fait attention Embarassed


I'm a white wolf and i'm so fucking hot !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nom infernal : Légion
Fonction : démon de l'effroi
Nationalité : Américain
Âge : Né en même temps que le Paradis
Profession : Parrain de la pègre
Lieu de résidence : Pandémonium
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Lun 18 Juin 2018 - 19:40
 
@Luna Knut a écrit:
Oh je suis désolée j'avais pas fait attention Embarassed

Collier anti-puces pendant une semaine, c'est le tarif !

Bienvenue, Allan.
Revenir en haut Aller en bas
Débora
Administratrice
avatar
Profession : Surveillante Générale
Lun 18 Juin 2018 - 20:46
 
Bon, Allan, tu vois il y a de l'ambiance....too much love..

Bienvenue à toi et n'hésites pas si tu as des questions.

Revenir en haut Aller en bas
Luz Gonzales
Poupée de chair
avatar
Nationalité : Espagnole
Âge : 18 ans
Profession : Serveuse/Danseuse de Flamenco
Orientation sexuelle : Hétéro
Esclave de : Aiden Wolf
Lun 18 Juin 2018 - 21:42
 
*Dépose un gros sac de bisous baveux*

Bah quoi c'est trop bien "too much love" u.u




   
«  Il entre toujours un peu d'amour dans la haine d'une femme.  »

   

(c) Myuu.BANG!

   
Revenir en haut Aller en bas
Nikki Pearson
Poupée de chair
avatar
Fonction : Esclave
Nationalité : Américaine
Âge : 25 ans
Lieu de résidence : Pandemonium
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Esclave de : Abriel Elizondo
Lun 18 Juin 2018 - 22:05
 
Bien d'accord avec toi Luz.

Bienvenue parmi nous! cheers
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nationalité : Française
Âge : 23 ans
Profession : Ecrivain
Lieu de résidence : Waterville
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Disciple de : Auriel (Joshua)
Mar 19 Juin 2018 - 7:30
 
Ah Luna, tu trouves toujours une occasion de te faire taper, c'est pas possible...

En tout cas, bienvenue à notre nouveau sorcier. Je te donnerai bien too much love comme mes voisines du dessus, mais j'ai peur de me faire taper par mon mentor après. Embarassed



My angel

Tu es insupportablement attirant, insupportablement énervant et insupportablement sûr de toi... Mais c'est pour ça que je ne pourrais jamais te quitter.
©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Mar 19 Juin 2018 - 8:06
 
il parait que c'est l'intention qui compte Ayane, merci Smile


merci a tous et a toutes !

je tente de boucler ma fiche cette semaine study
Revenir en haut Aller en bas
Luna Knut
Alpha de la Meute
avatar

Nationalité : Américaine
Âge : 27
Profession : Professeure des écoles
Lieu de résidence : Waterville
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Mar 19 Juin 2018 - 8:34
 
Eh je suis pas maso ! J'avais de bonnes intentions et je me fais quand même taper c'est pas ma faute x)

Du coup mon message de bienvenue a été supprimé mais le coeur y est x)


I'm a white wolf and i'm so fucking hot !
Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Mar 19 Juin 2018 - 8:52
 
et c'est le principal Smile

de toutes façons, c'est presque toujours les gentils qui se font taper dessus en premier

mais ils ne peuvent pas avouer qu'ils aiment ça, ce sont des gentils
Revenir en haut Aller en bas
Luna Knut
Alpha de la Meute
avatar

Nationalité : Américaine
Âge : 27
Profession : Professeure des écoles
Lieu de résidence : Waterville
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle
Mar 19 Juin 2018 - 10:37
 
Je me fais peut être taper dessus mais je sais riposter Razz
En tout cas j'ai hâte de voir la suite de ta fiche ^-^


I'm a white wolf and i'm so fucking hot !
Revenir en haut Aller en bas
Jezabel
Administratrice
avatar
Fonction : Surveillance Générale
Mar 19 Juin 2018 - 12:49
 
Bienvenue parmi nous cheers
Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Mar 19 Juin 2018 - 16:04
 
merci mademoiselle la surveillante en chef Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tessa Spencer
Résidente
avatar
Fonction : Résidente.
Nationalité : Americaine
Âge : 30 ans
Profession : Garde-forestier
Lieu de résidence : Sabbatus
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle ouverte.
Mar 26 Juin 2018 - 15:06
 
Du coup bienvenue ici ^^


A simple Moka never had a better taste.
Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Mar 26 Juin 2018 - 15:45
 
merci Cool
Revenir en haut Aller en bas
Débora
Administratrice
avatar
Profession : Surveillante Générale
Lun 2 Juil 2018 - 18:34
 
Coucou Allan

As-tu besoin d'un délai supplémentaire pour ta fiche?
N'hésites pas à nous le demander. De même si tu as besoin d'aide.
Nous sommes là.

Revenir en haut Aller en bas
Allan Dryal
Newcomer
avatar
Âge : un siècle environ
Profession : rebouteux
Orientation sexuelle : hétéro
Magie pratiquée : vitaemancie
Mar 3 Juil 2018 - 9:20
 
coucou Debora

mon BG est en cours, l'attente ne devrait pas etre trop longue

j'ai la facheuse tendance d'ecrire à l'instinct autour des quelques idées principales que j'ai eu study

bref, ce sera fini cette semaine Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
 
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Un petit arrangement vaut mieux qu'un grand conflit [Livre I - Terminé]
» Comme les doigts de la main
» (M) tout ce qui est petit est mignon, ici il est grand et canon
» Lequel d’entre vous est fou de mon corps ? Levez le petit doigt !
» Galerie des masques au pays du petit doigt levé

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Divine Temptation :: Incarnation :: Présentations-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujetSauter vers: