Partagez | 
 

 Loelia Hyde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diablotin
Diablotin
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Loelia Hyde   Sam 8 Oct 2016 - 10:32






Loelia hyde



- Spank me, Fuck me like your little Slut -


Identité


Âge : 24 ans
Date de naissance : 4 Avril 1992
Nationalité : Américaine
Situation familiale : Célibataire et sans enfants
Profession : Anciennement serveuse
Orientation sexuelle: Bisexuelle à tendance homo
Particularité(s) : Sex-Addict - Porte des lunettes pour reposer ses yeux
Avatar : Marketa Stroblova


Qualités et défauts



Coquine
Intelligente
Créative
Douce
Observatrice
Attentionnée


Colérique
Voleuse
Insatiable
Naïve
Perverse
Impatiente



Anecdotes


○ Avant son enlèvement, Loelia avait toujours un sex-toy dans son sac à main. ○ A travaillé durant 1 an dans un sex-shop avant de devenir serveuse. ○ N'aime pas beaucoup les animaux de compagnie et n'en a jamais eu. ○ Porte des lunettes pour soulager ses yeux quand elle lit trop longtemps. ○ Loelia est fétichiste des pieds des femmes et des talons aiguilles ainsi que tout ce qui se rapporte à la lingerie et aux jouets ainsi qu'accessoire qui pourrait servir à des relations sexuelles. ○ A déjà couché avec un homme et une femme en même temps. ○ Dans le sexe rien ne lui fait peur, elle n'hésite pas à se servir de son corps pour réussir mais ne donne jamais de faveur sexuelle. ○ Travaillais comme serveuse de charme dans un bar très prisé de Los Angeles. ○ Porte pratiquement que des talons aiguilles notamment pour son travail. ○ Elle a toujours rêvé de travailler dans le mannequinat ou dans le cinéma mais sa seule expérience devant une caméra est une sextape fait avec une de ses amantes. ○ Ne croit en rien et surtout pas en l'au-delà. ○ Loelia a préféré abandonné sa famille très jeune pour être libre de faire ce qu'elle veut et ne les a jamais revu depuis. Elle est née dans une famille catholique où les dépravations de leur filles n'avaient pas leur place. ○ Essaye de manger le moins de viande possible et pratiquer du sport quotidiennement afin d'avoir un corps irréprochable. ○ Elle prend toujours énormément de temps à prendre soin d'elle. ○ A une paire bleu des aiguilles et déteste les insectes ainsi que les serpents. ○ A le vertige très facilement ce qui peut la paralyser complètement. ○ Déteste parler de sa famille et ne possède que très peu d'amis, la plupart étant des plans cul pour assouvir ses fantasmes mais la laissant souvent sur sa faim. ○ N'est jamais vraiment tombée amoureuse depuis ses 17 ans et n'a jamais vécue de relation sexuelle suffisamment satisfaisante pour elle.






Caractère


Loelia est une jeune femme très souriante, sure d'elle d'apparence mais qui en réalité est complètement paumée dans sa petite vie d'adulte. Elle déteste son boulot, son patron, sa vie et même lorsqu'elle baise, c'est la lassitude qui l'emporte. La vérité, c'est que la petite brune est une femme beaucoup plus glaciale qu'il n'y parait, cachant ses émotions et ses sentiments derrière le visage d'une petite femme toute mignonne et sage alors que derrière ses yeux de biche se cache une perversité qui va au delà de ce que vous pourriez imaginer. Chaque jour pour elle est un jeu où il faut tester de nouvelles choses afin d'assouvir sa curiosité, sa dépendance, comme un besoin d'adrénaline, de frisson, quelque chose qui la fait vibrer et pourrait enfin la faire se sentir épanouie. Alors elle fait des bêtises, parfois elle se fait virer en abordant une cliente d'une façon un peu trop provocante et direct, parfois même elle vole et arbore des bijoux qui ne sont pas à elle. Loelia est une femme qui aime la vie et qui veut la vivre à fond mais cette vie qu'elle mène ne lui suffit pas. Elle voudrait vivre des émotions puissantes, du sexe à profusion, des soirées qui n'en finissent plus à danser, crier et chanter. C'est une grande gamine pleine de vie, naïve mais plus intelligente qu'elle n'y parait. Elle a son petit caractère, légèrement chieuse, capricieuse mais souvent attendrissante et elle sait comment se faire pardonner une fois entre les draps. La brunette est une virtuose du sexe qui pourtant n'arrive pas encore à trouver ce qu'il lui manque, quelque chose de plus fort ? De plus hard ? De plus pervers, elle a beau essayer tout un tas de choses, jamais rien ne la comble complètement. Loelia est une femme que vous aimerez tout de suite, elle est simple, naturelle, pleine de vie, mais avec un cœur plein de glace. Même s'il a probablement le goût de chocolat, il en faudra beaucoup pour la faire fondre, elle s'attache difficilement et il n'est pas facile de pleinement la satisfaire. Beaucoup de ses rêves lui semblant inaccessible et la plupart lui ayant filé sous les doigts, elle est parfois pessimiste sur l'avenir, perdant parfois espoir de devenir la femme qu'elle rêve d’être. Mais qui aujourd'hui devient actrice ou mannequin ? Pour le moment, ce ne sera qu'une petite serveuse en jupe trop courte qui soupire devant le bord de mer. Une jolie rêveuse au corps de rêve, une tête pleine de bêtises et de cochonneries qui ne sait pas encore tout ce dont elle est capable.


Physique


Une vrai Lolita brune aux yeux bleu, une bouche en cœur, des lèvres parfaites et brillantes, un regard de braise, un corps fin, un visage juvénile, voila déjà de quoi satisfaire plus de vos fantasmes. Ses jambes sont longues, sa peau est douce et blanche comme de la porcelaine, ses cheveux tombent sur ses épaules en cascade sans cacher sa belle petite poitrine. Ses seins sont fermes, assez rond et plutôt gros pour un corps aussi fin que le sien. Ses hanches sont plutôt bien dessinés, lui donnant un petit cul ferme et bien rebondie, offrant des courbes à la jeune femme qui la rende très accueillante en tant que serveuse où elle travaille. Mais Loelia sait se mettre en valeur avec des talons aiguilles vertigineux, de petits décolletés et un raffinement au niveau de ses vêtements qui ne la feront jamais passer pour une pute, mais plutôt une escort de luxe.






Derrière l'écran



Pseudo : Deira

Vous certifiez avoir 18 ans ou plus : oui j'ai bien + de 18 ans

Sexe : Féminin

Fréquence de connexion : 5/7

Personnage inventé, Scénario ou Poste vacant ? Personnage inventé

Comment avez-vous connu le forum ? Par Stella

Un petit mot ? Je suis une grosse coquine contente d'être arrivée au bon endroit Razz




MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Diablotin
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Loelia Hyde   Sam 8 Oct 2016 - 10:33






Votre histoire


- Le plaisir dans la douleur -



Je me réveille et c'est le deuxième jour que je suis sous cette grille, enfermée, mise en cage avec à peine assez de place pour m'allonger et me lever. Je les vois marcher au dessus de moi, me regarder, certain m'observe durant de longues minutes, parfois certain se branle, d'autre me crache dessus ou encore m'insulte. Dans un coin de ma cellule, il y a une gamelle remplis d'eau et pour ce qui est de la nourriture, on me la passe à travers les trous de la grille. Je ne sais pas où je me trouve ni même pourquoi je suis là... Au dessus de moi, il semblerait que ce soit un salon où des hommes et des femmes discutent, mangent, boivent et baisent parfois. Certain le font même sur la grille, mon seul vis-à-vis de l'extérieur. Pour ne rien arranger, je suis complètement nue, livrée au regard de ces voyeurs, de ces pervers qui me matent sans gêne, m'insultent alors que je cache ma nudité comme je peux. Le premier jour, j'ai hurlé, pleuré afin qu'on me libère et alors qu'on ne me donnait pas à manger ni à boire, j'ai fini par me taire dans la pénombre et attendre sagement qu'on me nourrisse. Je préfère ne pas parler du plus humiliant... Voila deux jours maintenant que l'on m'a enlevé, j'ai peur... Tout ça pour ce maudit carnet...

Août 2016

Laissez moi vous raconter un peu ma vie puisque vous êtes là pour ça. J'ai quitté ma famille à l'âge de 17 ans pour vivre avec une fille un peu plus âgée que moi. Elle s'appelait Rebecca et j'étais complètement raide dingue de cette fille, ses cheveux blond bouclé, son odeur de crème coco et la manière coquine qu'elle avait de m’appeler " Ma lolote ". J'étais amoureuse, vivant dans un tout petit appartement de Los Angeles où je cherchais un emploi tandis qu'elle était tatoueuse près du bord de mer. J'ai fui ma famille le plus rapidement possible, eux qui ne supportait pas l'idée de voir leur fille embrassé une personne du même sexe et encore moins une dessinatrice de tête de mort, ces vieux cons ne valent même pas la peine que je parle d'eux.

Oh attendez, j'ai du boulot ! Je sors alors rapidement sur la terrasse du bar en ouvrant rapidement la porte vitré pour accueillir une grande blonde ainsi qu'un autre homme avec qui elle semblait prise dans une discussion assez houleuse.

" - Bonsoir, je vous souhaite la bienvenue aux Black Pearl. Vous désirez vous asseoir en terrasse ? A l'intérieur ? " Je placa alors les deux clients à leur table, leur donnant à chacun une carte des coktails et des différents alcools que servait le bar avec un grand sourire tout en me dirigeant de nouveau à l'intérieur pour les laisser à leur discussion.

Bon alors... On en était où ? Ma famille... Bon qui s'en préoccupe, parlons de moi plutôt. Après être partie de chez mes parents, je cumulais un petit boulot dans un café en tant que serveur ainsi que la fin de mes études que je réussissait malgré tout sans trop de problème. Mais finalement, au bout de quelques mois, je me retrouvais pratiquement à la rue et sans petite amie qui avait préféré se faire baiser par une de ses collègues et me foutre à la porte. Plus trop moyen de continuer mes études, j'enchainais les petits boulots jusqu'à travailler dans un sex-shop ou encore en tant que danseuse dans un hôtel dans luxe à tendance légèrement érotique. Finalement et avec le sourire, je finissais par m'en sortir à vivre dans un tout petit appartement et travailler dans ce petit bar de nuit qui suffisait à payer mon loyer ainsi que de quoi me nourrir plus que convenablement. De temps à autre, j'envoi quelques photos à des agences de mannequinat ou encore à des studio de cinéma mais vous imaginez probablement les réponses. Oh j'ai bien eu une réponse mais c'était pour tourner dans des films pour adultes... Attendez !

Je sors de nouveau à l'extérieur, m'approchant de la jolie blonde et de son ami, prenant plus de temps pour les détailler du regard alors que je prend leur commande de tête. Je vous parlerez bien de cet homme avec elle mais là tout de suite, je crois que je suis en train de fondre complètement pour cette ravissante blonde et ces quelques mots s'échappent de ma bouche sans que je ne puisse les retenir, coupant leur discussion de la façon la plus impolie qui soit.

" - Comment vous appelez vous ? " lui dis-je en la dévorant des yeux comme il avait quelque chose de spécial, une aura sensuel, presque obsédante à mes yeux. Je n'entendais pas un seul flot de leur parole, je me sentais comme prise d'une bouffée de chaleur en plongeant mes yeux dans les siens. Avant même qu'elle est prit le temps de répondre, je m'enfuyais vers le bar pour donner la commande comme une vrai trouillarde, sentant mes sous-vêtements plus tout à fait étanches.Qu'est ce qui m'arrive ? Et qu'est ce que vous faite encore là à m'écouter et m'observer ? Vous n'avez rien d'autre à foutre ? Rentrez chez vous et laisser mon tranquille. Mon cœur bat la chamade et je jette un oeil vers la terrasse afin d'observer la jolie blonde. Mes yeux se pose alors vers ses pieds tout d'abord... Quoi ? Mais j'y observe alors son sac avec un carnet en cuir rouge. Il semblait de valeur. Non ! Ça c'est pas une bonne idée ! Je me mord la lèvre en prenant le plateau que mon patron me tend et je sors rapidement à l'extérieur pour leur donner leur coktails mais avant de m'éclipser en souriant, je fais mine de trébucher, plongeant ma main dans son sac, retirant le précieux carnet de cuir rouge que je glisse devant moi, m'enfuyant avec sans que personne ne le remarque. Un rapide coup d’œil derrière mon épaule et je confirme, elle n'a absolument rien vu. Il doit y avoir des choses importante dans ce carnet... Je le dépose alors dans mes affaires sans même y jeter un œil pour le moment.

La soirée se déroule alors comme d'habitude, mise à part l'envie dévorante de regarder la blonde à l'extérieur, je fini mon service peu après son départ, stressant un peu en l'imaginant découvrir l'absence de son carnet dans son sac, mais c'est également ce frisson qui m'excite particulièrement. Je risquais à chaque fois ma place dans ce bar pour mes petits chapardages, mais si aujourd'hui je pouvais me permettre de regarder la télé chez moi dans mon petit appartement, c'était grâce à ce genre de larcin. Je ne me plaignais absolument pas de mon écran plat et je suis sure et certaine que la montre que j'avais volé ne manquerait pas à son propriétaire.

Oui... Voila la face cachée de mon histoire, si j'ai su si bien m'en sortir toute ses années, trouver un appartement, payer mes factures dans une ville aussi friquée que Los Angeles, c'est que je vis de petit larcin à des gens friqués. Croyez moi, il n'y a rien de mieux qu'une paire de talons aiguilles et d'un petit cul pour faire vaciller l'attention d'une proie et j'ai de l'expérience. C'est pas vraiment glorieux à dire je le sais... Mais voila... D'ailleurs, vous devriez garder vos affaires près de vous, je vole particulièrement les gens qui me plaise et vous me plaisez déjà beaucoup.

Je rentrais alors chez moi avec ce joli carnet en cuir rouge, me mordant la lèvre en respirant le parfum qu'il dégageait, comme un reste de la jolie blonde qui parcourrait cette nuit mes fantasmes et mes souvenirs. Je savais qu'avec ce carnet, je me souviendrait d'elle, de son aura, son parfum, son regard sur moi et le galbe de ses jambes parfaites que j'ai dévoré des yeux toute la soirée. En l'ouvrant, je m'en retrouvais un peu déçue, une myriade de noms, des écritures incompréhensible, des âges, des adresses, mais rien d'intéressant à en tirer. J'aurai d'abord imaginer des informations bancaires, des choses qu'elles n'auraient pas voulu montrer à qui que ce soit en gardant ce carnet avec elle, mais finalement, la seule chose à en tirer n'était que le cuir et la beauté de l'objet. Elle avait l'air pourtant assez friquée, son look semblait être celui d'une femme importante, pas les genre à écrire des noms dans un carnet style à la Death Note. Je fronçais les sourcils à cette idée, attrapant rapidement un stylo pour y écrire le nom de la nouvelle petite amie de Rebecca que je n'avais pas vu depuis des années maintenant. Qui sait ? Il semblerait qu'il n'y est même pas besoin d'écrire les conditions de la mort.
Après une petite douche et m'être allongée complètement nue, je prenais un de mes vibro en le calant entre mes cuisses, feuilletant le carnet pour y trouver quelque chose d'intéressant, tournant chaque page avec une curiosité grandissante jusqu'à poser mon front entre les pages en criant mon plaisir durant de longues minutes. Je m'endormais alors dans un sommeil profond, repoussant le vibro à coté de moi. Mes rêves tournaient autour de cette jolie blonde, je la voyais séductrice, posant ses lèvres contre les miennes, ses mains s'insinuant contre ma peau, caressant mon ventre, mes seins, mes cheveux et elle se pencha pour écrire sur un papier en laissant quelques pièces de pourboire " on ne prend pas ce qui n'est pas à soi petite salope ". J'entendais alors ces mots tout près de mon oreille tandis qu'il s'inscrivait sur le papier en lettre rouge. Ils résonnèrent alors dans ma tête comme un hurlement qui me tira de mon rêve et je me réveillais en sursaut, le corps en sueur, soupirant de soulagement, mon cœur battant la chamade dans ma poitrine. Je tournais la tête cherchant le carnet rouge, voulant le jeter à travers la pièce comme par vengeance mais à coté de moi, allongée, la blonde était là, des grands yeux noirs plongés dans les miens et j'hurlais de terreur.



MADE BY .ANGELUS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée de chair
Poupée de chair
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Loelia Hyde   Lun 28 Aoû 2017 - 19:44

Coucou ! Comme dis dans le titre, je suis une petite salope à la dérive, perdue dans les méandres et les limbes du forum. Je suis si vieille maintenant que je fais partie des meubles, oubliée dans un placard sous une couche de poussière difficile à enlever.

Mais bref ! Loelia est mon petit bijou, ma première idée sur ce forum, la coquine, nymphomane un peu maso qui est aujourd'hui toute seule et n'a plus raison d'être. Avant de la noyer définitivement, je voulais proposer quelque chose, une sorte de repêche, pourquoi pas même une refonte si besoin est. Mon ancienne démone n'était plus vraiment des nôtres, je suis comme sur mon bout de bois après le naufrage, osant à peine mettre le bout de mes pieds dans l'eau glacée. Oui je suis un peu frileuse à l'idée d'aventure et les grand fonds, ça m'a toujours fait un peu flippé.

Si quelqu'un est a la recherche de l'esclave la plus maso qu'il ou elle n'est jamais vu, adepte de rp sans limites ("ni frontières"), attiré par la pire des soumises. On pourrait probablement faire quelque chose.

Bon maintenant... Faut que je fasse la partie marketing, parce que devoir se coltiner une voleuse qui aime en prendre la gueule, vulgaire et pas forcément très sage, pas sure que ça attire du monde. Alors bon ! J'ai ma technique !

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prophétesse
Prophétesse
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Loelia Hyde   Lun 28 Aoû 2017 - 19:54

Coucou Loelia

Alors on va essayer de remettre ton petit bijou en selle.

Pour ça, peux-tu préciser si tu veux un Maître ou une Maitresse, histoire de mettre toutes les chances de ton côté?

Ensuite nous passerons un bandeau pour signaler ta demande.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée de chair
Poupée de chair
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Loelia Hyde   Lun 28 Aoû 2017 - 20:01

J'avoue avoir une préférence pour une maitresse sadique xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prophétesse
Prophétesse
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Loelia Hyde   Lun 28 Aoû 2017 - 21:22

Hummm et tu voudrais que ce soit un joueur ou une joueuse derrière cette Maîtresse sadique? (Façon de parler). Je te demande ça parce que Stella était une Maîtresse sadique jouée par un garçon. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poupée de chair
Poupée de chair
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Loelia Hyde   Lun 28 Aoû 2017 - 22:11

Peu importe, l'un ou l'autre ca me va très bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loelia Hyde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» Le monde de Hyde
» Hyde en moi, Aïe pour toi, Hyde en toi, Aïe pour moi ! | Ferdinand - Hector
» Dr. Jekyll and Mr. Hyde
» Le meilleur des meilleur (Hideto Takarai (HYDE)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Temptation :: Incarnation :: Fiches validées :: Esclaves-
Sauter vers: