Partagez | 
 

 Aimée Naestra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diablotin
Diablotin
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Aimée Naestra   Ven 19 Aoû 2016 - 12:46




Aimée Naestra


Le seul moyen de se débarrasser d'une tentation c'est d'y céder.


Nom : Naestra
Prénom : Aimée
Âge : 21.
Date de naissance : 5 Novembre 1994.
Situation familiale : écrire ici
Orientation sexuelle : Bisexuelle.
Particularités : Bilingue
Profession : ... J'ai vraiment le choix ?
Qualités : Douce ○ Honnête ○ Joueuse
Défauts : Désinvolte ○ Fouineuse ○ (Trop) Gourmande
Groupe : Esclaves
Avatar : Emily Ratajkowski

Anecdotes
- Au début, ses parents voulaient l'appeler "Amour Aimée" pour montrer qu'il s'agissait d'une enfant née d'un grand amour. Puis finalement, ils ont abandonné l'idée lorsque la mère d'Aimée à avoué à son.. Euh.. Père, qu'il ne l'était pas.

- Petite, elle était folle des chiens. Ses parents en avaient deux. Une seule fois, elle les a vu collés et gémissant de douleur, et depuis elle préfère les chats.

- Imaginer un ange la fascinait avant, puis dans une autre période, s'inventer un scénario accompagné d'un beau démon l'excitait. Allez savoir pourquoi, ça l'excite beaucoup moins, maintenant.

- Aimée a un grand frère, âgée de 5 ans de plus.

Caractère

Ne cherchez pas plus loin, c'est une esclave. Elle ne pourra et n'aura pas le droit d'être hautaine. Et puisqu'elle ne peut pas.. Elle compense ailleurs, autrement dit, en étant.. Ce qu'elle peut être, jusqu'à la limite des libertés qui lui sont données. Elle agit pour elle, pas pour votre joli petit cul.

Jamais énervée. C'est un aspect qu'elle a longtemps travaillé.. Maintenant, il n'y a plus d'agissements idiots qu'on puisse lui faire remarquer, non, elle est irréprochable, comme un ange. Lorsqu'elle prend la parole, inutile de parler fort pour qu'elle se fasse remarquer, elle a une certaine prestance qui fait qu'on l'écoute attentivement, du moins.. Au stade où elle en est maintenant, je commence à en douter.

Elle sait faire bonne figure, être un exemple de politesse, de servitude et de bienséance. Souvent avenante et souriante, on peut dire d'elle qu'elle est d’une gentillesse innée, prévenante, parfois protectrice. Mais à être si gentille, il pourrait y avoir une fausse note quelque part. Car ce sourire presque systématique, même s’il est empreint de douceur, peut aussi devenir insensible selon les circonstances. Le changement ne prévient pas, il est soudain, instantané, brutal…

Dans sa démarche elle est royale, c'est comme si le sol lui appartenait. Il lui arrive de prendre les gens de haut, de les ignorer.. Mais au final, c'est elle qui en pâtit.



Physique

Superbe. C'est une merveille. Ce n'est pas dit qu'elle plaira à tout le monde au premier coup d’œil, mais à bien y regarder une deuxième fois, n'est-elle pas élancée ? Avec ce petit quelque chose en plus.. Je ne saurais dire quoi.. Peut-être bien ce sourire à damner un saint ou ce regard, après.. Certains l'aiment, d'autres pas.

Ses longues jambes interminables sont un sujet non-discutable ; vous n'aimez pas ? Ne regardez pas. Ses fesses, sa poitrine, ni plus ni moins, pourquoi demander trop quand il y a juste ce qu'il faut ? Elle a tout pour paraître femme, et elle le sait. Et ce visage..  Un visage si doux que l'ignorer serait un crime. Des lèvres faites pour embrasser, pour la luxure.

Elle a l'air fragile.. Mais vous aurez tord de la sous-estimer, elle est bien plus tenace qu'elle n'en a l'air.

Une main de fer dans un gant de velours.




Derrière l'écran
Pseudo : Mimi. '_'
Vous certifiez avoir 18 ans ou plus : Oui !

Femme
Homme

Fréquence de connexion : Quotidienne
Inventé, scénario, ou PV ? : Inventé.
Commentaires : ( On a le droit de violer Lucifer ? Moyen de s'arranger avec ? D: ) Joli forum, je l'aime déjà. nwn ♥
crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diablotin
Diablotin
avatar
Infos fermées
MessageSujet: Re: Aimée Naestra   Ven 19 Aoû 2016 - 12:48




La muselière




Toi l'homme de pêché, de corruption, cède à l'absolution..

"Tu es née, un 5 Novembre 1994.
Ta mère t'aimait. Par culpabilité.
Ton père, même s'il ne s'agissait pas de ton vrai géniteur, t'aimait véritablement.
Ton frère t'aimait, par obligation.
Cet affection qu'ils te donnaient tous, a fini par te rendre dépendante, à tel point que tu ne peux pas imaginer vivre sans amour, même maintenant. Toi aussi tu les aimes."


Allez, confesse tes pêchés !

Tu es destinée aux belles choses, tu l'as toujours été. L'amour ? Oui, oui. Mais toi.. Toi.. Ce qui t'attire le plus, c'est la luxure. Inutile de tomber dans le vulgaire pour vous le raconter, mais Aimée.. Oh oui, toi, tu en es devenue ivre, désireuse de connaître cette nouvelle sensation et tout les plaisirs qui allaient de pair avec. Parfois, tu t'en oublies..

I. Ses parents s'étaient rencontrés quelques années plus tôt, et tombés fous amoureux l'un de l'autre, ils avaient déjà eu un fils. Alexander. Sa mère tomba enceinte 5 années plus tard, et Aimée vint au monde, en Angleterre. Il serait faux de dire qu'Aimée n'est pas née dans une famille aisée. On ne lui a jamais caché que l'homme qui vivait et continuait à aimer sa mère n'était pas son père, cependant, elle l'a toujours considéré comme. En plus de l'amour de ses parents et de son frère, on ne lui refusait rien.
Enfant gâtée ? Pas tellement, Aimée, c'était une enfant calme, silencieuse. À 18 mois, elle commençait à parler, mais malgré ça, à 2 ans, elle ne marchait pas.
"Elle a tout fait à l'envers."

II. Ses études se sont toujours bien passées et Aimée a toujours eu un goût pour le dessin, la peinture et la sculpture. Elle venait d'obtenir les félicitations du jury pour sa deuxième année, à l'Université, lorsque tout à commencé à se chambouler.

__

III. Les vacances, ce moment délicieux où, enfin, on peut tout relâcher. Tu es partie rejoindre ton frère en Amérique du Sud, folle de joie, pleurant presque de bonheur. L'amour de tes amis et de tes amants n'a jamais été aussi puissant que celui que ta famille pouvait te procurer. Et de l'affection, tu en es folle. Tu te souviens avoir passé de très bons moments en sa compagnie pendant ce laps de temps. Tu te souviens avoir été pour la première fois si saoule au point d'en oublier ta soirée, d'avoir vu des choses terriblement belles qui faisait palpiter ton cœur encore plus vite, tu te souviens être tombée amoureuse d'une femme, d'une femme si belle que ça devrait en être interdit.

IV. La veille du départ, tout s'est bousculé brutalement, la soirée s'annonçait animé, histoire de te laisser un bon souvenir. Ton dernier souvenir ? Tu te souviens être allée prendre l'air, et puis plus rien, juste le sol, froid. Pas plus. Un grand malaise, un trou noir.

__

V. Tu te souviens t'être réveillée, par terre, dans ta petite robe, à demie-congelée sur le sol. Tes membres lourds, fatigués. Et le silence règne. Tu sens d'autres présences mais personnes ne parle, tu as l'impression de devenir folle. Timidement, tu essaies de lancer dans ce vide une question, savoir pourquoi tu es là, en anglais, puis en français et dans un mandarin hésitant. Une petite voix s'élève de ce froid et te répond. "They'll hurt you"
Et depuis, tu n'oses plus ouvrir la bouche.

IRA.

crackle bones
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aimée Naestra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimé Césaire, la liberté pour horizon
» Aimé Césaire est mort.
» J'aurai tant aimé être à sa place [PV : Nami]
» Hommage à ma Fripouille bien aimée
» « j'aurais aimé t'écrire le plus beau des poèmes, et construire un empire juste pour ton sourire ... » 06.07.11 - 16h45

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divine Temptation :: Incarnation :: Fiches validées :: Esclaves-
Sauter vers: